Colloque du GEMPPI à Marseille

Vues : 398

Logo Gemppi

Didier Pachoud Président du GEMPPI m’a invitée à faire un exposé au cours de son colloque annuel :

LES DETOURNEMENTS SECTAIRES

DU PSYCHOSOMATIQUE

SAMEDI 3 OCTOBRE 2015 DE 9H A 17H00

A l’Espace Ethique Méditerranéen (EEM)

  Hôpital adultes de La Timone    264, rue St Pierre 13005 Marseille

IMG_7416_corr_web

Photo à la la fin de mon exposé avec Didier Pachoud près de  l’écran vidéo

 

Chaque conférence a été suivie d’un débat libre avec les participants. Les conférences et les débats font l’objet de publications écrites et audio-visuelles et éventuellement de retransmissions télévisées (Plusieurs journalistes sont invités).

Les intervenants:
– Dr Yann Le Coz (DU de psychosomatique intégrative)
– Dr Michel CAILLOL (chirurgie orthopédique), Docteur en philosophie (éthique et politique), Master Sciences-Po Paris
– Mme Chantal GATIGNOL, conseillère santé à la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires – Miviludes
– Dr Jean-Marc-Xavier Henry, psychiatre, hôpital de la Conception – Marseille.
– Mme Sandrine Mathen, psychologue et analyste au CIAOSN
– Mme Brigitte Axelrad. Professeur honoraire de Philosophie et de Psychosociologie : Les ravages des faux souvenirs et la mémoire manipulée en thérapie.
– Dr Jean-Pierre BOUYSSOU, psychiatre, administrateur au Centre Contre les Manipulations Mentales.
Gratuit, mais inscription obligatoire à : GEMPPI BP 30095 13192 Marseille Cedex 20
Tel. 04 91 08 72 22. Portable : 06 98 02 57 03
Courriel : gemppi@wanadoo.fr – www.gemppi.org

En introduction il écrit:

Les médecines non conventionnelles, pour ne pas dire dans certains cas, les superstitions thérapeutiques s’infiltrent dans tous les rouages de la société. Elles sont de plus en plus utilisées comme produit d’appel par certains mouvements sectaires. Elles sont très souvent dogmatiques et prétendent pouvoir décrypter tous les langages du corps lesquels révéleraient notre psychisme, voire notre âme et même celle de nos ancêtres. De nombreuses propositions thérapeutiques s’inspirent de ces élucubrations et elles sont très souvent présentées avec un vocabulaire scientifique, médical, psychologique pour désigner des choses qui jusqu’à présent étaient de l’ordre de la croyance et de l’occultisme. Il devient de plus en plus difficile pour nos concitoyens de faire de vrais choix thérapeutiques dans cette confusion et de discerner ce qui est sérieux, plausible et ce qui relève du charlatanisme.