Necomimi et Shippo

Hits: 161

Necomimi et Shippo

par Brigitte Axelrad- SPS n° 310, octobre 2014

 Ma peinture sur soie du chaton dans le pot de lait 

Un casque pas si fou fou fou

Quand votre chat bouge les oreilles ou la queue, lorsqu’il fait le dos rond ou qu’il hérisse ses poils, vous savez d’un coup d’œil quelle est son humeur et quelles émotions il ressent. Cela a donné à des concepteurs japonais l’idée d’un casque équipé d’oreilles de chat, capable de détecter et d’interpréter les émotions de celui qui le porte et peut-être un jour, pourquoi pas, de lire ses pensées ! Ce casque s’appelle Necomimi, qui veut dire « oreilles de chat » en japonais. Il est muni de capteurs qui analysent les signaux électriques émis par le cerveau. L’information est ensuite traduite par un mouvement des oreilles. C’est ainsi qu’avec deux capteurs d’ondes cérébrales, Necomimi peut, à la manière d’un électroencéphalogramme, détecter et interpréter l’état émotionnel de l’utilisateur et l’exprimer par quatre mouvements différents. Les oreilles se dressent quand le porteur est nerveux ou concentré, elles s’aplatissent quand il est détendu. Lors d’une activité spécifique comme un jeu ou la lecture d’un livre, dans laquelle l’utilisateur peut être détendu et concentré dans le même temps, les oreilles tourbillonnent dans un mouvement circulaire. Lorsque l’activité du cerveau est faible, elles battent doucement d’avant en arrière…

Et une queue connectée à votre smartphone

Au-delà du gadget, Necomimi, conçu au Japon par Neurowear [1] et fabriqué dans la Silicon Valley en Californie par Neurosky [2], est la forme ludique d’une invention technologique plus sérieuse, dont la finalité sera d’apporter à des personnes handicapées ou victimes de « locked-in syndrome », conscientes mais incapables de bouger et de communiquer par la parole, les moyens d’exprimer ce qu’elles ressentent. Les jeunes Japonais ont tellement adoré le Necomimi que Neurowear a présenté son nouveau concept, Shippo, la «  queue de chat  » robotisée à contrôler par la pensée grâce aux ondes cérébrales, et qui bouge plus ou moins vite en fonction des émotions. Shippo fonctionne avec une application pour smartphone, qui mesure les émotions et les géotaggue sur une carte comme on le voit sur l’une des deux vidéos Youtube [3] de deux jeunes Japonais dans les rues de Tokyo, portant oreilles ou queue de chat qui remuent en fonction de leur état d’esprit.

Conclusion : une fois équipés des oreilles et de la queue du chat, il ne nous restera plus qu’à apprendre à dire « miaou » en japonais !

Références

[1] http://neurowear.com/news/index.html
[2] http://neurosky.com/products-market…
[3] https://www.youtube.com/watch?featu… http://dailygeekshow.com/2012/10/02…
Mis en ligne le 29 mai 2015