Le virus H1N1 fait des ravages collatéraux !

Hits: 145

Le virus H1N1 fait des ravages collatéraux !

par Brigitte Axelrad – SPS n° 288, octobre 2009 publié par l’AFIS

 Désirée Röver, Hollandaise, dirige à 61 ans l’association Concerned Mothers, ce qu’on pourrait traduire par « Les mères inquiètes », qui mène aux Pays-Bas le combat contre les vaccinations. Elle reconnaît n’avoir aucune formation médicale : « Ce n’est pas un obstacle à mon travail… la science médicale ne veut pas améliorer la santé des gens, mais cherche plutôt à les rendre malades […], je suis une grand-mère qui veut partager ses connaissances », dit-elle.

Elle parcourt le pays pour propager la bonne parole. Récemment à Amersfoort, l’image sur le rétro-projecteur d’un bébé avec une grande seringue enfoncée dans la tête donne le ton devant une vingtaine de personnes. À la tribune, Désirée Röver affirme que les vaccins sont « des armes de destruction massive ». Son discours dure trois heures. Contre la grippe A (« swine flu »), dit-elle, il suffit d’avoir suffisamment de vitamine C, du Sambucol, complément alimentaire à base d’extraits de baies de sureau noir1. Jan Broekhof, membre de Skepsis,fondation hollandaise qui fait des recherches sur le paranormal et les pseudosciences, s’est rendu à la réunion de Concerned Mothers incognito. Il en est ressorti bouleversé. Désirée Röver dénonce : « C’est une conspiration derrière laquelle sont les Rockefeller et les Rothschild. Les Rockefeller ont, au début du siècle dernier, corrompu les universités dans le monde entier et aux Pays-Bas, à Utrecht et à Leyde ».

À propos de la grippe A, Désirée Röver vient d’accorder, le 8 août 2009, une interview au grand quotidien hollandais De Telegraaf2 dans laquelle elle explique : « Ce virus a été fabriqué dans le laboratoire de l’armée américaine du Maryland, à partir de la souche de la grippe espagnole retrouvée dans le permafrost (sol gelé) d’Alaska et modifiée par un super ordinateur, en 2003 ».

La pandémie est voulue par un groupe de gens influents : « Ce groupe est constitué de tous les descendants d’un peuple, qui a vécu à l’origine dans le sud de la Russie et en Géorgie, vers l’année 740 après Jésus-Christ et qui s’est converti au judaïsme. Je parle des Khazars. Leurs descendants sont appelés Rockefeller3, Rothschild, Kissinger et Brezinski. Ils prient un autre dieu, Lucifer, Satan, ou appelez-le comme vous voulez ! Ils sont là. Ces grands acteurs en coulisse ont une solution de repli s’ils contractent la maladie sous la forme d’un sérieux antidote ». Elle ne dit pas lequel.

D’ailleurs, « le virus du sida a été “créé” encore une fois avec l’argent américain, dit-elle,spécifiquement contre la population noire ».

Désirée Röver se qualifie elle-même de « journaliste d’investigation médicale ». Une réaction sensée dans le blog du journal, le 8 août 2009, émane d’un lecteur anglais, qui cite Stephen W. Hawking : « The greatest enemy of knowledge is not ignorance ; it is the illusion of knowledge ». (« Le plus grand ennemi de la connaissance n’est pas l’ignorance ; c’est l’illusion de la connaissance. »)