Élizabeth Teissier : « l’année de sa vie »

Hits: 137

par Brigitte Axelrad – SPS n° 297, juillet 2011

Selon 20 minutes ONLINE du 18 mai 2011, Élizabeth Teissier avait prédit à Dominique Strauss-Kahn, lors d’une interview avec Paris-Match, en décembre 2010, que l’année 2011 serait « l’année de sa vie » :

« Depuis 2010, Pluton imprime un grand tournant dans son destin, qui se prolonge sur le printemps 2012. 2011 sera pour lui une année géniale. Peut-être un destin présidentiel. »

« 2011 sera pour lui une année géniale : à 62 ans, c’est l’année de sa vie. »

Géniale ? Le 15 mai, Dominique Strauss-Kahn est arrêté. Un séjour prolongé aux États-Unis en perspective, DSK sera logé, nourri, mais sera-t-il « blanchi » ?

JPEG - 22.1 ko
L’astrologue qui se laisse tomber dans un puits, {illustration de la fable de La Fontaine} (édition XVIIe siècle)

Le 24 mai, Élizabeth Teissier publie son « mini-mea-culpa ». Mais vraiment mini, mini… Sur sa pageFacebook, elle tente de s’expliquer et fait un nouveau pronostic pour rester fidèle à son image.

Commençons par le mea culpa :

« Quant à mon pronostic d’une année “géniale”, je dois une explication à mes lecteurs, fans et autres internautes. Il se trouve qu’en astrologie comme dans beaucoup de domaines, les extrêmes se touchent. L’âge de 62 ans correspond à la distance Lune /Jupiter dans son ciel natal, un aspect considéré comme une promesse de grande popularité. Or, on ne peut nier cet aspect de mise en vedette, celle-ci étant de dimension planétaire depuis le 15 mai dernier ! […] Si j’avais approfondi ma recherche, je me serais rendu compte que sa Lune (symbolique des femmes), située dans le secteur de l’étranger et conjointe à la Lune Noire (la fatalité) reflétait des épreuves sous d’autres cieux liées à la gent féminine. […] Mais surtout, si je m’étais penchée plus avant dans cette étude, j’aurais vu l’extraordinaire dissonance de Neptune-unique dans son existence ! […] Voilà pour l’explication de mon interprétation gravement optimiste. La preuve, si c’était nécessaire, de la diabolique complexité de l’art royal des astres […] ».

Voilà donc notre Élizabeth retombée sur ses pieds ! Elle peut donc se risquer à un nouveau pronostic :

« Mon pronostic : un acquittement ou une réhabilitation pour clore un cauchemar ? […] Néanmoins, parions que DSK fêtera Noël libre et réhabilité, nettoyé des souillures de cette aventure délétère et cauchemardesque. »

Comme elle le dit si bien : « Faisons confiance à Pluton ! ».

Encore une fois, l’éminente astrologue, titulaire d’une thèse à la Sorbonne, aura fait la preuve de ses dons exceptionnels de… voyante extralucide !