La psychogénéalogie : Aïe, mes aïeux !

Vues : 953

Notre amie Géraldine Fabre  a publié sur le site de l’Observatoire Zététique une excellent article sur la Psychogénéalogie.
C’est Anne Ancelin Schützenberger qui revendique la création, il y a une trentaine d’années, de ce néo- logisme, associant les deux vocables : généalogie et psychologie.psychogénéalogie

Elle avait consacré à l’époque ( en 2010) une paragraphe prémonitoire aux Faux Souvenirs Induits que voici :

Faux souvenirs induits

Pour les psychogénéalogistes, il n’y a finalement pas de hasard et tout ce qui nous arrive a une cause qu’ils recherchent dans notre arbre généalogique que ce soient les raisons d’un cancer, un état de déprime passager, un accident de voiture, une étourderie, une entorse à la cheville…
Le danger de ce genre de thérapie qui prétend faire ressortir de notre inconscient les souvenirs refoulés à l’origine de problèmes psychologiques est la manipulation par suggestion. Elles amènent le patient à croire fermement à la véracité de faux souvenirs induits par la thérapie.
Des associations comme la FRANCEFMS* (Fausse Mémoire et faux Souvenirs) viennent en aide aux familles et aux patients adultes, trompés par des thérapies mettant en œuvre la recherche de souvenirs refoulés et en particulier de prétendus abus sexuels subis par les patients dans leur petite enfance. Leur site, comme celui de Psychothérapie Vigilance, rappelle que beaucoup de problèmes familiaux ont été générés par ce genre de thérapie et que certaines
sectes utilisent ces méthodes pour inciter l’individu à rompre avec sa famille.
Lire tout l’article de Géraldine : Psychogenealogie 1
* Site disparu et remplacé par psyfmfrance