La mémoire manipulée

Hits: 237

La mémoire manipulée

dossier coordonné par Brigitte Axelrad – SPS n° 312, avril 2015

La mémoire est le socle sur lequel se construit notre personnalité. Grâce à elle, nous pensons savoir qui nous sommes. Elle nous donne le sentiment d’une continuité entre le présent, le passé, et l’avenir. Nous la voulons invulnérable et la moindre de ses faiblesses nous inquiète. Et pourtant, la mémoire est fragile, malléable et faillible. La méconnaissance du fonctionnement de la mémoire a conduit à condamner des innocents sur la base de témoignages erronés formulés de bonne foi. Parce que notre cerveau ne dispose pas de filtre permettant de distinguer les souvenirs authentiques des faux souvenirs, de tragiques confusions surgies au cours de psychothérapies ont entraîné des accusations d’abus sexuels et démoli des familles entières.

Des adultes pourtant sensés ont déclaré avoir vécu des vies antérieures, des expériences de mort imminente, avoir été enlevés par des extraterrestres… ou s’accusent de crimes qu’ils n’ont pas commis. Comment la mémoire peut-elle être trompée ? D’où viennent les faux souvenirs, les faux aveux ? Comment expliquer les expériences de mort imminente, les souvenirs d’enlèvements par des extraterrestres, etc. ? Comment limiter les erreurs dans les témoignages ?

Voir aussi le point sur L’amnésie infantile.